Le péril idéologique
DELSOL (Jean-Philippe)
19.00 €
Disponible en stock
Depuis la Révolution française, la civilisation a été livrée à la barbarie idéologique. Les idéologies ont enfanté Staline, Hitler, Mao et tous leurs avatars, du gauchisme à la nouvelle droite. Elles promettent le mirage du bonheur. Pour vouloir construire des cités parfaites, elles engendrent la terreur.
Le discours politique n'est pas innocent . Les idées sont des armes. Les idéologies forgent les totalitarismes. Elles en sont l'âme damnée, le coeur de pierre, le cerveau monstrueux.
J.-Ph. Delsol utilise l'étymologie, il scrute l'histoire, il interroge l'esprit des peuples pour suivre l'idéologie à la trace et démontrer sa logique par laquelle la pensée se fait criminelle. Il fait revivre les mythes, les utopies et les messianismes dont les idéologies sont les enfants. Il découvre la trame des origines chez les maîtres penseurs, les philosophes de la raison absolue.
En définitive, l'idéologie apparaît comme une réponse dégradée à l'ultime question de l'Homme sur l'Unité de son être et du monde. Elle fait basculer l'esprit de l'Unité dans la Totalité ; elle refuse la diversité du réel, les limites de la connaissance, les faiblesses de la nature humaine.
Mais Jean-Philippe Delsol ne se limite pas à l'analyse. Il ouvre les perspectives d'une pensée politique étrangère aux idéologies. Il propose un retour à la nuance et au discernement pour retrouver l'équilibre entre le Un et le Multiple, entre le temporel et le spirituel, entre la force et la justice.
La mort des idéologies est au coin du chemin si les hommes s'éveillent et sortent de la longue nuit dans laquelle ils déambulent. Il faut des pensées fortes, et qui sonnent haut et clair, pour éveiller les peuples assoupis.