Mes partis pris
SOLEIL (Xavier)
23.00 €
Disponible en stock
La critique littéraire est quasiment morte en France. Elle est victime de plusieurs fléaux : l'imposture qui fait parler de livres qui n'ont pas été lus ou seulement parcourus, la complaisance qui fait parler toujours avec éloges de livres écrits par des amis ou des connaissances, l'inculture grandissante qui ne permet plus de juger, de vérifier, d'enrichir, le conformisme du politiquement correct, du moralement correct et de l'historiquement correct qui fait défense de parler de livres qui vont à contre-courant, le mimétisme qui ne fera écrire que sur les livres dont « on parle ».
Xavier Soleil, lui, est un lecteur averti et cultivé, qui ne se laisse pas happer par l'air du temps et sa décadence intellectuelle, spirituelle et morale.
Il fait redécouvrir des auteurs oubliés (Emile Montégut ou Roger Bésus, qui fut aussi un grand sculpteur) ou invite à relire de grands auteurs de la résistance à la décadence comme Gustave Thibon, Pierre Boutang ou Jean Madiran.
Xavier Soleil n'hésite pas à aborder les sujets tabous, ainsi ses pages sur « René Béhaine et la question juive ». En homme libre - ce qui est le contraire du libéralisme -, il livre également une intéressante série d'articles autour de Maurras et de l'Action Française qui vont bien au-delà de la recension.