Le Christ et les Polices
SERRALDA (Abbé Vincent)
4.90 €
Disponible en stock
L'abbé Vincent Serralda est prêtre depuis 1930. Il est né au pied de l'Atlas, d'une famille de pionniers. Il a fait ses études au Séminaire d'Alger. Il fut successivement vicaire à la Cathédrale d'Alger et curé de diverses paroisses jusqu'en 1962. Cependant, en 1942, il quitte sa cure de Camp du Maréchal, en Kabylie, pour rejoindre l'Armée d'Afrique, fait la campagne de Tunisie dans le Service de Santé (1942-1943) ; puis comme aumônier du IIIe Régiment de Spahis Marocains motorisé, il fait la campagne d'Italie (1943-1944) ; et, enfin, il débarque à Saint-Tropez pour la libération de Paris et de l'Alsace. Rentré en son village (1945), il se cantonne en de petites paroisses pour étudier l'Evangile et l'homme. Ses conclusions inquiétant les théologiens du cru, il rédige un essai d'anthropologie qu'il vient soumettre à trois théologiens de Paris. Leurs communes approbations lui rendent la confiance de l'Archevêché. Hélas ! en 1955, il a l'occasion de défendre véhémentement nos compatriotes contre l'Autorité diocésaine. En 1962, la trahison du Chet de l'État et une attaque au revolver l'obligent à quitter l'Algérie Française. Réfugié à Paris, il s'inscrit à l'École Pratique des Hautes Études, et après dix années de recherches sur l'histoire de la pensée, il rédige La Philosophie de la Personne chez Alcuin. Vicaire à Saint-Nicolas-du-Chardonnet (1974), il quitte cette paroisse quand son très digne curé est contraint de diffuser les revues prétendues catholiques qui ont calomnié sa chrétienté (1978), et finit par pouvoir exercer normalement son sacerdoce auprès de Mgr Ducaud-Bourget.  
Le Christ et les Polices que vous lisez est le résumé d'une série de sermons prononcés sous le regard attentif de ce Maître qui lui demande d'autres études sur Notre-Seigneur.