Sous le képi rouge à l´ancre d´or
BENDERITTER (Médecin-colonel Jean)
20.50 €
Disponible en stock
Ce livre nous offre des récits d'une époque révolue. Certains datent de plus de 50 ans. L'auteur nous entraîne à travers le monde où il a vécu mille aventures. Il témoigne de l'oeuvre considérable de nos médecins outre-mer, il nous rapporte aussi ses plus poignants souvenirs de guerre.
Du Togo au Cameroun, en passant par l'Indochine, le Soudan, le Sénégal et l'Algérie, il nous fait découvrir à Anécho, en 1935 ; une Afrique très folklorique, la vie de l'Indochine coupée de la métropole de 1940 à 1946 et les terribles combats contre les Japonais en mars 1945 où il sera fait prisonnier. C'est en 1948 un séjour très dur à Kayes au Soudan, puis en 1951 à Dakar. En 1954, il est en Algérie dans les Aurès avec une division parachutiste. Il démissionne après un dernier séjour au Cameroun, en 1958. vingt-cinq ans passés trop vite, à les vivre comme à les lire, et qui nous laissent comme une nostalgie des hommes, des paysages, des combats et aussi des soleils qui brillent sur ce récit. comme une ancre d'or sur un képi rouge.
Madeleine Benderitter, épouse de l'auteur, apporte dans la deuxième partie de l'ouvrage un témoignage féminin sur cette vie exceptionnelle qu'elle a le plus souvent partagée. C'est le côté de l'aventure vue par femme qui se trouve seul avec ses cinq enfants, prise au milieu d'un combat contre les Japonais dans dans la citadelle de Quang-Yen, puis sa vie précaire de prisonnière et ensuite de réfugier à Hanoï envahie par les troupes chinoises et aux mains du Viet-Minh.