Sur l´affaire de Récife et quelques autres. Fausse compassion et vraie désinformation
SCHOOYANS (Mgr Michel)
17.30 €
Disponible en stock
Il y a un an, le drame, au Brésil, d'une fillette de 9 ans enceinte de jumeaux après avoir été violée par son beau-père, soulevait une tempête médiatique mondiale aussi violente que brève. La cible était une fois de plus l'Eglise catholique, dont l'opposition à l'avortement, constamment et solennellement réaffirmée, était en l'espèce mise à l'épreuve sur un "cas limite", un vrai défi. La tentation était forte d'opposer les requêtes non négociables de la morale à la compassion face à une vraie détresse.
La présentation caricaturale, volontairement injuste et fausse, de la position de l'archevêque de Recife fut le point d'orgue d'une campagne au cours de laquelle la vérité souffrit violence, y compris dans les colonnes de l'organe de presse officieux de l'Eglise, l'Osservatore Romano. À deux reprises et au mépris de la déontologie la plus élémentaire, ce journal refusa aux personnes mises en cause la possibilité de publier un droit de réponse.
Avec l'autorité d'un grand spécialiste de ces problèmes, Mgr Michel Schooyans analyse ce qui restera un cas d'école de la désinformation.
Il se penche aussi sur quelques dossiers contemporains, comme les positions de Tony Blair et Barack Obama sur le respect de la vie. Coup de projecteur sur les pièges d'une information mondialisée en même temps que manipulée pour instrumentaliser une compassion dévoyée.
Un avis de tempête destiné à secouer certaines torpeurs. 
Mgr Michel Schooyans, professeur à l'Université catholique de São Paulo puis à l'Université catholique de Louvain, a enseigné la philosophie politique et les politiques de population. Conseiller du Conseil pontifical pour la Famille, Michel Schooyans est membre fondateur de l'Académie pontificale des Sciences sociales et membre de l'Académie pontificale pour la Vie. Il est aussi membre correspondant de l'Académie mexicaine de Bioéthique. Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages qui font autorité.