La luxure régnait sur la ville et la ville était bleue
PONCINS (Michel de)
18.30 €
Disponible en stock
Voici un étrange roman d'amour tout en demi-teinte où les héros, eux-mêmes, ne savent pas réellement où ils en sont. Plusieurs, lectures possibles : politique, histoire, économie, anticipation se mélangent en une sorte de magie. Les deux personnages principaux se meuvent dans un univers nouveau qui existera peut-être en 2052, sans doute déjà inscrit dans le monde d'aujourd'hui ou bien qui n'existera jamais.
Une bonne nouvelle : le socialisme, cette horrible cruauté du vingtième siècle, avec son fils "le chômage, se trouve éradiqué de la surface de cette "Ville Bleue". La richesse insolente de la Ville n'empêche pas quelques errants de la déparer et, parmi eux, l'un des plus flamboyants multimilliardaires du début du XXIe siècle, mais chut !
Qui sont ces "Saigneurs" que nous côtoyons sans doute dès aujourd'hui, sans toujours le savoir, extraterrestres invisibles et tout-puissants issus probablement du déjà vieux "siècle des obscurités" et de ses sociétés secrètes ? Existent-ils vraiment et comment s'exerce leur pouvoir ?
Les flashs historiques se succèdent dans un désordre apparent et vous assisterez, comme si vous y étiez, à la "guerre des potes", ces potes cajolés si longtemps par tout l'occident chrétien et déboulant d'un seul coup pour tout ravager.
Le projet "Amadeus" se bâtit à toute allure. Qu'en est-il exactement, faut-il en avoir peur ? Que deviendront ces amoureux après 2052 ? La Ville Bleue continuera-t-elle sa route majestueusement dans les espaces ? A vous de juger et d'imaginer.
Et Dieu, dans tout ça ? Il est omniprésent.