Gheorghiu - Qui suis-je ?
ESNEVAL (Amaury d')
12.00 €
Disponible en stock
A un journaliste qui l'interrogeait en 1949 sur l'authenticité de son célèbre roman La 25e heure, Virgil Gheorghiu répond de façon saisissante : "La plupart des faits rapportés par mon livre sont "recopiés du réel". " Cette forte expression montre à quel point l'auteur est proche de ses personnages.
A travers eux, il dit "non" à l'asservissement, il prend le risque de dénoncer l'idéologie dominante. On peut dire que, avec La 25e heure, l'écrivain entre en dissidence. On aura beau le piétiner, le calomnier - durant quarante ans de combats pour la liberté -, il ne cessera de témoigner en faveur de l'humilié et de l'offensé.
L'aboutissement de cette lutte se situe peu après la chute du mur de Berlin. Le 13 novembre 1989, sur Antenne 2, il sera donné à Virgil Gheorghiu de réclamer avec foi et énergie l'éviction du criminel régime des Ceaucescu.
Disparu prématurément en 1992, il n'a pas eu le temps d'écrire le troisième volume de ses Mémoires. Grâce à l'inventaire et au récolement des documents - souvenirs de voyage, coupures de presse, photographies -, ce Gheorghiu "Qui suis-je ?" s'efforce, dans une large mesure, de combler cette lacune. Il offre, pour la première fois, une synthèse de la vie d'un poète, doublé d'un homme d'action, témoin d'une rare clairvoyance des divagations du XXe siècle.
Au cadran de l'Histoire, à l'horloge du cœur, il a perçu les battements les plus légers, il a entendu tinter l'heure critique, l'heure de détresse, l'heure en surplus.