L´accord de Metz ou pourquoi notre Mère fut muette
MADIRAN (Jean)
15.50 €
Disponible en stock
Le 16 janvier 1963, un journal communiste révèle lexistence dun accord secret par lequel lÉglise catholique prit lengagement daucune attaque contre le communisme au Concile Vatican II afin dobtenir que lURSS y laisse venir des représentants de lÉglise orthodoxe russe.
Pour les questions temporelles, la référence officielle de la Hiérarchie catholique demeure la constitution conciliaire Gaudium et spes pastoralement entachée par la décision, consécutive à laccord de Metz, dignorer le communisme, donnant ainsi lexemple et imposant la consigne de ne plus le critiquer. Un tel désarmement intellectuel face au marxisme-léninisme a-t-il durablement débilité la pensée, laction, les institutions catholiques ?
Il aura fallu la profonde connaissance du communisme quétait celle de Jean-Paul II pour y mettre un terme. 
Depuis la fondation de la revue Itinéraires en 1956, Jean Madiran sattache à défendre le magistère romain le plus traditionnel. Ses ripostes aux dérives liturgiques exégétiques et catéchétiques de laprès-concile en ont fait lun des témoins les plus éminents et les plus lus de la vie de lÉglise au XXe siècle. 
Sommaire. Avant le propos dun laïc catholique. I. Le piège œcuménique. II. Comment on a su. III. La double hardiesse de Jean XXIII. IV. Persistance et extension de laccord de Metz. V. Paul VI, le pape de laccord de Metz. VI. Jean-Paul II et la délivrance. Épilogue : 2006. Annexe : Marx dans le missel