Sissi ou la fatalité
CARS (Jean des)
23.00 €
Disponible en stock
En 1898, Sissi était assassinée à Genève par un anarchiste italien. Depuis un siècle, l'Impératrice d'Autriche et reine de Hongrie est devenue un mythe. Souveraine à la beauté légendaire, fantasque et solitaire, elle ne cesse de fasciner des millions d'hommes et de femmes. Son destin, marqué par la fatalité qui frappe les grandes dynasties, a inspiré les peintres, les poètes, les psychanalystes. Sa vie a été mise en images dans des films incontournables et en musique dans une comédie musicale. Au-delà de cette notoriété, voici la vérité. Sissi, c'est le charme d'une princesse bavaroise qui, en 1854, épouse François-Joseph, l'empereur qui règne sur cinquante millions de sujets. Mais si, à Vienne, on critique Elisabeth, à Budapest on vénère Erszébet, la reine de Hongrie qui défend le nationalisme magyar contre l'emprise autrichienne. Ses voyages incessants en font un personnage moderne qui symbolise la splendeur d'une foisonnante fin de siècle autant que les derniers feux d'une monarchie millénaire. Des palais danubiens aux côtes grecques ou normandes, Sissi fuit le protocole et se réfugie aux frontières de la nostalgie et du non-conformisme. Dans l'énigmatique tragédie de Mayerling, elle affronte l'épreuve atroce, la mort "scandaleuse" de son fils unique, Rodolphe. Visionnaire et plus lucide que bien des diplomates, elle pressent et prédit que l'orage européen éclatera dans les déchirements balkaniques. Un siècle après sa mort, Sissi recueille, en Europe centrale, une nouvelle notoriété. Pendant cinq ans, au cours d'innombrables voyages et recherches, Jean des Cars a mené une enquête minutieuse à la rencontre de ce personnage complexe. Grâce aux souvenirs, témoignages d'archives des descendants de Sissi, l'auteur apporte de multiples éclairages originaux et révélations sur une inoubliable figure de femme. De l'histoire au mythe, un livre de référence.