Journal T1 - 1923-1933
GOEBBELS (Joseph)
35.50 €
Disponible en stock
"J'ai fait un rêve singulier : je me trouvais dans une école et j'étais poursuivi à travers les vastes couloirs par plusieurs rabbins de Galicie orientale. Ils me criaient sans relâche : "Haine !" Je les devançais de quelques pas et je leur répondais par le même cri. Et cela continuait ainsi pendant des heures. Mais ils ne me rattrapaient pas. Je les devançais toujours de quelques pas. Est-ce un bon présage ?" Joseph Goebbels, 17 décembre 1929.
De 1923 à la chute du IIIe Reich, Joseph Goebbels a tenu son journal. Le présent volume (1923-1933) couvre la période de sa conversion au national-socialisme, de son ascension au sein du NSDAP, dont il est, à la veille de la prise de pouvoir, le propagandiste en chef et le dirigeant à Berlin. Comment cet écrivain manqué, en proie à la contradiction des sentiments et des passions, est-il devenu l'un des principaux serviteurs de Hitler : implacable polémiste, cynique orchestrateur de la violence politique, talentueux organisateur de meetings, brillant orateur, capable d'enflammer les foules contre la République de Weimar, contre les Juifs, contre les Rouges, contre les Roses ? Ce journal est une leçon d'histoire pour le présent. Sur la chute d'une démocratie minée par ses faiblesses et prise en étau par ses extrêmes. Sur le naufrage d'un peuple qui se jette dans les bras d'hommes déterminés mais ordinaires, porteurs de l'idéologie la plus meurtrière de leur siècle. 
Pierre Ayçoberry, normalien, agrégé d'histoire, docteur ès lettres, est professeur émérite à l'université de Strasbourg II. Spécialiste de l'Allemagne contemporaine et parfait connaisseur français du national-socialisme, il a notamment publié La Question nazie : essai sur les interprétations du national-socialisme (Ed. du Seuil, 1979) et La Société allemande sous le nazisme (Ed. du Seuil, 1998).  
Elke Fröhlich, chercheur à l'Institut für Zeitgeschichte de Munich (Institut d'histoire contemporaine), a dirigé l'édition intégrale du Journal de Goebbels (Die Tagebücher von Joseph Goebbels, 1992-2005, 29 vol. parus) et codirige l'édition des Sources biographique pour l'histoire contemporaine (Biographischen Quellen zur Zeitgeschichte, 1984-2006, 23 vol. parus).  
Horst Möller, directeur de l'Institut für Zeitgeschichte de Munich (Institut d'histoire contemporaine), qui a établi l'édition scientifique du Journal de Goebbels, est professeur à l'université de Munich ; spécialiste de l'Allemagne moderne et contemporaine. Il a notamment publié chez Taillandier La République de Weimar (2005).