Pour réussir une bonne et sainte confession - Dialogues, faits, exemples
CHIAVARINO (Abbé Louis-Joseph)
12.00 €
Disponible sous peu
Pourquoi cet ouvrage ?
Certains prêtres très zélés trouvaient que, malgré tant d'ouvrages petits et grands sur ce sujet, il n'y en avait pas d'assez simples et clairs, montrant aux fidèles toute l'excellence de la confession, la très grande importance de savoir bien s'en servir et la nécessité d'y avoir recours plus fréquemment. J'attends votre merci, chers lecteurs, puisque mon unique objectif est de vous faire expérimenter combien Jésus est bon !
Le très funeste "Pourquoi ?"
Le disciple : Dites-moi, mon Père, quel est le principal pourquoi de tant de confessions mal faites ?
Le maître : Il peut y avoir plusieurs raisons, mais la principale est toujours la crainte, c'est-à-dire cette malheureuse honte à cause de laquelle plusieurs personnes se laissent fermer la bouche par le démon et se taisent, ou bien confessent mal certains péchés et leur nombre.
Savez-vous ce que fait le démon lorsqu'il veut induire quelqu'un en péché ? Il l'entoure et, de mille manières, lui suggère : "Comment donc ce péché ! Ce n'est pas une si grande affaire !. Dieu est bon !. Il ne te punira pas. Tu te confesseras ensuite. Il t'accordera son pardon et tout sera fini !"
Ainsi aujourd'hui, ou demain, le démon finit par triompher, c'est-à-dire par faire commettre le péché, et peut-être même à plusieurs reprises. Puis quand la pauvre âme rongée par le remords se décide à aller se confesser, alors le démon change de tactique. Il l'entoure de nouveau et lui dit : "Comment oseras-tu accuser ce péché ? Le confesseur s'en étonnera. Il se montrera sévère. Peut-être même te refusera-t-il l'absolution. Allons, ne crains pas. Tu te confesseras plus tard ! Le temps ne presse point ! Il y a toujours le temps !"
Ainsi, dans la plupart des cas réussit-il à fermer la bouche et à faire commettre des sacrilèges.
Pour confirmer ce qui est dit par l'auteur, nous avons ajouté un témoignage actuel : celui de Gloria Polo, qui est "morte" en état de péché mortel et qui raconte la descente de son âme en enfer où elle a failli tomber, si Dieu ne lui avait pas accordée une dernière chance de salut, en lui permettant de revenir à la vie pour nous avertir de ce danger.