François Mitterrand, l´armée française et le Rwanda
LUGAN (Bernard)
22.30 €
Disponible en stock
François Mitterrand n'a pas soutenu "inconditionnellement" le régime hutu rwandais, et l'armée française n'a pas à rougir de son action au Rwanda.
Ce livre montre que, contrairement aux idées reçues :
la France exerça des pressions constantes sur le président Habyarimana afin de le contraindre à partager le pouvoir avec les opposants hutus et à négocier la paix avec les émigrés Tutsis ;
que les troupes françaises n'ont pas participé aux combats contre les Tutsis et l'aide militaire fut uniquement destinée à éviter un effondrement de l'armée gouvernementale hutus. Jamais à lui donner la victoire.
Voir dans cette politique une complicité avec les auteurs du génocide relève du fantasme ou de l'intention de nuire.
Ce livre qui fait litière des accusations portées contre la France est le résultat d'une profonde connaissance des réalités rwandaises, d'une longue enquête dans les archives et de nombreux entretiens avec les principaux acteurs militaires français, lesquels ont, pour la première fois, accepté de parler. 
Professeur d'histoire de l'Afrique, Bernard Lugan a exercé à l'université du Rwanda de 1972 à 1983 et a consacré deux thèses à l'histoire de ce pays. Il est expert auprès du Tribunal pénal international pour le Rwanda que l'ONU a constitué pour juger les responsables du génocide. Conférencier à l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale), au CID (Collège interarmées de défense, ex-Ecole de guerre), au CHEM (Centre des hautes études militaires), directeur de la revue L'Afrique réelle, il est par ailleurs l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages consacrés à l'Afrique. Il a déjà publié aux éditions du Rocher un Atlas historique de l'Afrique, une Histoire de l'Egypte, ainsi qu'une histoire du génocide dont le titre est Rwanda : le génocide, l'Eglise et la démocratie.