Notre Dame des douleurs
SHAMIR (Israël Adam)
20.00 €
Disponible en stock
"Ce dont le monde a un besoin urgent, c'est d'une nouvelle Révolution américaine, aussi importante que le New Deal et l'abolition de l'esclavage. Il s'agit, en l'occurrence, de la révolution contre la monopolisation du discours - du discours des médias et des universités, pour commencer. Au début du vingtième siècle, les Américains ont démantelé la puissante Standard Oil. Ils ont voté, pour ce faire, des lois contre la constitution de monopoles et ils ont définitivement éliminé la menace qui pesait sur la démocratie. Rien n'interdit d'obtenir un succès de la même ampleur aujourd'hui." (Israël Adam Shamir, "Les oreilles de Midas")
"C'est en tombant par hasard sur les écrits prophétiques et éloquents du dissident juif Israël Shamir que j'ai compris ce qui se passe en Palestine dans toute sa profondeur historique, et pourquoi, comme le dit John Pilger, la Palestine est le véritable enjeu majeur pour le monde. Comme l'explique Shamir : L'Israël/Palestine est le modèle que les Etats-Unis veulent étendre au monde entier. Des serfs avec leurs troupeaux, en bas, mourant de soif, et sur les collines, les villas et les piscines pour les élus. Une énorme armée et des travailleurs sans le moindre droit. Il s'agit pour eux de faire du monde entier une Palestine: et ils ont déclenché pour ce faire leur Troisième Guerre mondiale contre le Tiers monde. On perçoit chez Israël Shamir l'influence de John Ruskin, de Simone Weil, de Franz Fanon, de T.S. Eliot, et d'Edward Said. Il rejette la double tentation de Mammon et du sionisme, au nom de la compassion envers les hardis paysans de sa patrie d'adoption." (Owen Owens)
"Israël Shamir est un conteur éblouissant et un historien solide. Il met en débat l'actualité et ses implications à l'échelle mondiale avec une honnêteté brutale, et avec tendresse. Sa lucidité et son sens lyrique pour faire percevoir l'enchevêtrement des niveaux sociaux, religieux et politiques en font le Khalil Gibran de notre temps. Shamir se bat pour délivrer ses lecteurs à la fois de la peur et de l'adoration des juifs. Il démystifie le chantage à l'antisémitisme, comme mécanisme de contrôle pour empêcher les juifs bons de demander des comptes aux dirigeants juifs responsables de la promotion de la guerre ct des politiques d'inégalité économique. Ce qu'il propose constitue la seule option viable pour une paix durable au Proche Orient". (Karin M. Friedemann)
"Shamir, qui n'est guère pris en compte par la presse respectable, me semble être un noble esprit et un analyste pénétrant de ce à quoi nous assistons à l'échelle planétaire. Son amour du Christ, de la Terre sainte, des Palestiniens, et d'ailleurs aussi de ses frères juifs, rayonne dans ses écrits. Je le considère comme un géant de la littérature mondiale, et comme un paradigme de la résistance politique vertueuse. Je parie qu'il sera reconnu comme tel. Pour ma part, je suis convaincu avec lui que notre ennemi commun n'est pas le juif, ou les juifs, mais l'esprit de suprématie judaïque". (Tom White, Culture Wars Magazine)
"Shamir n'écrit pas pour se mettre en valeur, mais pour nous soutenir dans nos élans les plus purs, ct même quand nous ne sommes pas d'accord avec lui, nous nous sentons poussés par lui vers de nouvelles idées, meilleures que celles dont nous partions". (Michael Neumann)  
Originaire de Novossibirsk en Sibérie, Israël Shamir s'établit en Israël en 1969 ; il a participé aux combats de la guerre de 1973 ; mais en parcourant la Palestine en tant que journaliste, il a découvert l'absurdité criminelle du projet d'un Etat juif. Converti au christianisme il choisit Adam comme nom de baptême. Traducteur de Joyce, d'Homère, du prix Nobel israélien S. Y. Agnon, et du géographe du XVe siècle Abraham Zacuto, il a déjà publié en français L'autre visage de l'Islam, et Paradés, une histoire de la Kabbale.