Le Paris des francs-maçons
PIERRAT (Emmanuel), KUPFERMAN (Laurent)
17.00 €
Disponible sous peu
L'initiation est d'abord un cheminement. Marche, découverte et méditation entretiennent des rapports anciens et étroits. En écho à ce que l'on imagine être un itinéraire personnel, Emmanuel Pierrat et Laurent Kupferman nous proposent aujourd'hui une promenade initiatique dans Paris. Des grandes avenues aux petites impasses, trois siècles de présence maçonnique ont laissé quelques marques dans notre capitale. Certaines, ostensibles, interpellent le passant quand d'autres ne sont que de subtiles allusions. Arpentant les rues et fouillant les grimoires, nos auteurs inventorient et décryptent pour nous ce grand livre de pierre. Laissons-nous guider dans ce Paris occulté ou, tout simplement, oublié. Paris a très tôt accueilli la franc-maçonnerie avec bienveillance.
Une première loge s'installe rue des Boucheries dès le milieu des années 1720. Les ateliers se multiplient à partir de 1740. Depuis lors, les travaux maçonniques ne s'y sont jamais interrompus, y compris pendant les persécutions de l'Occupation où des maçons zélés, et peut-être inconscients - c'est du moins ce qu'ils dirent quand, des années après, on leur rendit hommage ! -, battirent maiIlet clandestinement dans quelques arrière-cours. Aujourd'hui Paris abrite plus de mille loges. La plus ancienne encore en activité est L'Amitié, fondée en mars 1773, en même temps que le Grand Orient de France auquel elle appartient toujours.