Les nouveaux martyrs ukrainiens du XXème siècle
BABIAK (Père Augustyn)
26.40 €
Disponible en stock
1991. L'empire soviétique s'effondre. L'Église Ukrainienne Catholique retrouve non seulement la joie de se manifester au grand jour mais tout simplement le droit d'exister. Le mémorial que présente ici le Père Augustyn Babiak est un émouvant martyrologe, regroupant les noms de milliers de chrétiens ukrainiens déportés, torturés, suppliciés, exécutés à cause de leur fidélité à l'enseignement du Christ et à leur Église, unie à l'Église Catholique Romaine depuis 1596. C'est aussi, dans le même temps, l'histoire de cette héroïque Église Catholique Ukrainienne, de rite oriental, pendant la sombre période communiste.
Le Père Babiak, né lui même dans cette "zone de tous les dangers" que constituait la ligne Curzon à la frontière de l'Ukraine et de la Pologne, livre avec précision et grande honnêteté dans cet ouvrage, le fruit patient d'années de recherches sur les communautés et les membres de son Église que le régime bolchevique voulut faire disparaître en l'intégrant de force dans l'Église orthodoxe de Russie. La disparition de Staline et la sortie du Goulag en 1963 du Cardinal Yossyf Slipyi, chef vénéré des fidèles de l'Église gréco-catholique, ne devait pas pour autant en améliorer la situation.
Aujourd'hui, cette Église jouit de sa liberté en Ukraine. Elle n'est pas malgré tout exempte de difficultés. Le Père Babiak montre bien, avec sérénité et respect pour les parties en présence, qu'à l'heure de l'oecuménisme, les Ukrainiens Catholiques sont en position délicate entre une Église Orthodoxe Russe, qui tout en ayant dénoncé les manoeuvres staliniennes d'union forcée de 1946 aimerait les avoir sous sa juridiction et le Saint-Siège qui ne veut leur accorder une trop grande indépendance.
Une plus grande autonomie, signifiée par la reconnaissance romaine du titre de Patriarche au Métropolite, permettrait à l'Église ukrainienne de jouer un rôle d'Église-pont entre un Catholicisme moins centralisé et une Orthodoxie qui prendrait ses distances avec la tentation nationaliste. Cet ouvrage documenté fournit d'utiles éléments de réflexion pour se faire une opinion à ce sujet. 
Augustyn Babiak, prêtre gréco-catholique né en Pologne d'une famille ukrainienne. Il exerce son ministère en France, en région Rhône-Alpes dans les deux rites - byzantin et latin. Il est docteur en théologie de l'Université catholique de Lyon.