Les années noires 1939-1945. Droit et histoire
CHANDELIER (Pierre)
20.00 €
Disponible en stock
Pour une autre approche de la vérité historique sur les Années noires. De Gaulle ou Pétain ? Londres ou Vichy ?
En juin 1940, à l'heure de la défaite, l'Assemblée de la IlIIe République confie les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Le vainqueur de Verdun a-t-il alors la légitimité nécessaire pour demander l'armistice et instaurer un nouvel État ? Lorsque de Gaulle lance son appel depuis Londres pour exhorter ses compatriotes à le rejoindre afin de poursuivre la lutte, peut-il à lui seul prétendre incarner la France ?
Et que dire de l'attitude et des choix de certaines personnalités politiques tels Daladier, Reynaud, Laval, Darlan ou bien encore de Giraud ? Et du parcours de certains intellectuels aussi différents que Sartre, Mauriac, Léautaud, Saint-Exupéry ou Malraux ? Au fond, la vérité existe-t-elle ?
Près de soixante-dix années plus tard, la période que la mémoire collective a conservée sous le nom d'années noires continue de nourrir les polémiques et de soulever les passions. C'est à la lumière du droit que l'auteur passe au crible les différents aspects de la France de l'Occupation. Une réflexion dépassionnée à partir de documents diplomatiques, de travaux d'historiens, de témoignages d'hommes politiques, de militaires et de diplomates professeurs de droit. 
Pierre Chandelier, qui a 20 ans lors de la déclaration de guerre, est mobilisé en 1939. Après l'Armistice, il revient à Paris où il poursuit des études de droit jusqu'en mai 1944. Convoqué par l'Office de placement allemand pour travailler outre-Rhin, il entre dans la clandestinité jusqu'à la Libération. Docteur en droit, il est magistrat honoraire.