Quand Israël se venge
LESCA (Charles)
21.00 €
Disponible en stock
Ce livre est le simple récit d'une détention de vingt-cinq jours, subie à la préfecture de police, à la prison de la Santé, sur les routes de France et au camp de Gurs, pendant cette hallucinante période de mai-juin 1940 où, à la faveur du désordre général, les gouvernants de la France emprisonnaient et faisaient exécuter sommairement leurs ennemis politiques. C'est une manoeuvre classique et facile lorsqu'on a le pouvoir, que celle qui consiste à se décharger de ses responsabilités en désignant des innocents à la vindicte publique.
Les responsables de la défaite n'étaient pas les hommes qui avaient voulu la guerre et qui l'avaient déclarée sans la préparer, mais ceux qui, voyant la mortelle aventure où des dirigeants incapables et criminels engageaient la France, avaient tout fait pour s'y opposer. L'opération, si elle eût réussi, eût été doublement fructueuse : elle aurait débarrassé le gouvernement d'adversaires gênants en les déshonorant, et elle aurait détourné sur eux la colère populaire dont les vrais responsables avaient tout à craindre à cette époque. Amorcée par l'arrestation de deux rédacteurs de Je Suis Partout, journal haï de tout le régime, elle devait se développer et atteindre tous les hommes, tous les partis qui, de près ou de loin, avaient lutté contre la guerre. 
Né à Buenos-Aires en 1871, engagé volontaire en 1914, administrateur de Je Suis Partout, Charles Lesca est arrêté en mai 1940 sur ordre de Georges Mandel et libéré au cours de l'été suivant. Directeur de Je Suis Partout à partir de 1943, il collabore également à Combats et au Cri du Peuple. Il meurt en Argentine en 1948.